Isolation des plafonds

L’isolation d’un plafond est très importante au cours de votre chantier d'isolation. Que ce soit par rapport à votre confort acoustique, thermique et par rapport à votre sécurité, l’isolation des plafonds doit être établie avec vigilance et assiduité. En effet, il peut y avoir de nombreux points essentiels dans votre maison qui passe par le plafond : Les gaines électriques, la ventilation mécanique contrôlée (VMC) et de la tuyauterie. Sur cette page vous trouverez toutes les informations sur les éco matériaux nécessaires à la bonne mise en œuvre d’une isolation des plafonds, des faux plafonds et de leur mise en œuvre à travers l’utilisation d’isolants écologiques.

Isoler un plafond : Les entraxes, les rampants, les chevrons et les pannes 

Il est essentiel de bien distinguer les éléments techniques que comporte un toit. En effet, il y a plusieurs boiseries et termes techniques destinés à l’isolation des plafonds. Voici quelques définitions pour mieux comprendre l’isolation des plafonds :

Les chevrons : Grande poutre verticale qui soutient les lattes de votre toiture. C’est les poutres en bois qui créent un rampant, elles sont fixées sur les pannes.

Les pannes (3 types différents) : Grande poutre en bois horizontale qui sont la structure principale d’une toiture dans la plupart des situations. Il faut distinguer 3 sortes de pannes différentes :

La panne faitière : c'est la panne la plus haute (en hauteur) elle permet d’établir la pointe du toit.

La panne intermédiaire : c’est les pannes qui sont au milieu, les pannes en dessous de la panne faitière.

La panne sablière : La panne la plus base, elle repose sur la façade de la maison. C’est là où débute votre toiture.

Un rampant : C’est une pente du toit, la poutre qui est incliné et disposé de manière à offrir une pente.

L’entraxe : C’est la distance qui sépare 2 axes. Soit la séparation entre deux chevrons. Pour la toiture on parle souvent d’entraxe entre les chevrons, ce qui est très important.

En effet, il est essentiel que les chevrons de votre toit aient le même entraxe pour la pose des isolants écologiques. Si vous êtes en plein projet de rénovation d’un bâtiment et notamment l’isolation d’un toit, il est possible que l’entraxe entre vos chevrons ne soit pas la même. (Rare sont les situations de ce type si vous avez fait appel dans les années antérieures à un architecte pour la construction de votre maison). Les isolants écologiques en panneaux et les isolants écologiques en rouleaux sont adaptés aux entraxes standards. Si les entraxes ne sont pas bons, il faudra alors réaliser des découpes sur vos isolants écologiques.

L’isolation des plafonds : Isoler un plafond qui donne vers l’extérieur 

Il faut bien distinguer deux types de plafond :

Le plafond qui donne vers l’extérieur : Toit plat, toit qui donne sur une terrasse, toit au-dessus de votre grenier et de vos combles perdus, soit la toiture. C’est une partie de votre maison qui nécessite toute votre attention par rapport à l’isolation thermique et phonique écologique. En outre, que ce soit les bruits aériens (bruit de route, etc) ou les fortes intempéries (gelures et fortes chaleurs), il faut pallier et résoudre les différents problèmes que peut amener l’isolation thermique et phonique écologique.

Isoler un plafond: Quels types d’isolants thermiques écologiques employer ? 

Alsabrico préconise la pose de laine de bois en panneau rigide et flexible, la pose de chanvre en panneau flexible ou en rouleau, la pose de ouate de cellulose en rouleau ou en panneau. Également, vous pouvez poser des panneaux de liège rigide, mais plus complexe à la pose pour isoler une toiture et certaines fois impossible, selon la situation de votre domicile. Tous ces isolants sont très performants sur le plan thermique et apporte une isolation phonique naturelle efficace face aux bruits aériens.

L’isolation des plafonds : Isoler un plafond qui donne vers l’intérieur 

Le deuxième type de plafond à distinguer est le plafond qui donne vers l’étage supérieur.  C’est le plafond qui sépare la pièce de votre rez-de-chaussée vers la pièce de votre premier étage par le plafond, et ainsi de suite. C’est souvent des pièces à vivre. On ne va pas mettre la même isolation au-dessus d’une chambre que pour un grenier qui donne vers l’extérieur.

En ce qui concerne l’isolation du plafond qui donne vers un étage supérieur, il est souvent préférable de poser un isolant phonique écologique. Mais pourquoi poser un isolant phonique écologique et pas thermique ?

Premièrement, c’est pour laissez-passer la chaleur de votre chauffage du rez-de-chaussée vers les pièces supérieures (ce qui peut vous faire gagner quelques Euros par rapport à vos factures d’énergies). Deuxièmement, que ce soit une chambre, un salon ou une cuisine, un confort acoustique écologique est toujours agréable et sain dans votre domicile.

Isoler un plafond : Quels types d’isolants phoniques écologiques employer ? 

Afin d’établir une isolation phonique performante des plafonds, Alsabrico conseil l’utilisation de plaque de liège naturel et poncée. En plus d’apporter un aspect esthétique contemporain et naturel à tous vos plafonds, le liège est l’un des meilleurs isolants phoniques écologiques sur le marché des matériaux écologiques.

Après cette courte lecture vous devez vous demander si il est possible de poser soi-même vos isolants écologiques entre les chevrons ? 

Faire soi-même l’isolation écologique d’un plafond 

Il est possible de faire soi-même l’isolation d’un plafond, pour les individus qui s’y connaissent. (L’appel à des professionnels est tout de même nécessaire dans la plupart des situations, surtout que l’isolation de votre toiture est très importante).

Si vous souhaitez faire vous-même l’isolation du plafond qui donne vers l’extérieur, il faudra envisager la possibilité de croiser les isolants naturels, afin d’éviter tous les ponts thermiques venant de l’extérieur de votre plafond. En effet, croiser les isolants permet de mettre 2 couches d’isolants. Afin de fixer les isolants, il faudra utiliser des chevilles afin de fixer votre 2ième couche d’isolants sur le premier isolant et de le fixer directement au chevron, en transperçant le premier isolant.

Nous venons de voir l’isolation des plafonds, nous allons maintenant parler de l’isolation d’un faux plafond.

L’isolation écologique d’un faux plafond 

Quelque fois au sein d’un domicile, vous serez obligé de faire un faux plafond. On établit un faux-plafond couramment pour cacher certains tuyaux et gaines techniques. En effet, que ce soit les gaines électriques ou des VMC (ventilation mécanique contrôlée) ou encore de la tuyauterie, il est plus esthétique d’établir un faux plafond. Idéalement, les faux plafonds servent de  réservent aux gaines électriques car souvent les électriciens n’ont pas d’autres choix de fonctionner avec cette pratique très utile.

En ce qui concerne l’isolation écologique des faux plafonds sous une pièce à vivre, l’isolation écologique doit prendre en compte le chauffage de la maison ou d’un appartement. (La science à démontré à plusieurs reprises que la chaleur monte dans une pièce à contrario du froid qui lui descend). 

Isoler un faux plafond : Projet de rénovation 

Pour ne pas détruire le patrimoine d’un domicile, (ancien lambris ou jolie faux plafond) nous préconisons l’isolation écologique avec des isolants en vrac. Que ce soit les granulats de liège naturel et expansé, le chanvre,  la fibre de bois, la ouate de cellulose, l’utilisation de la cardeuse/souffleuse permet d’isoler rapidement tout en conservant votre patrimoine intérieur. Il est également possible de mettre des panneaux isolants flexibles dans un faux plafond (quelques découpes seront peut-être nécessaires).

Isoler un faux plafond : Projet de construction 

Vous pouvez isoler un faux plafond avec des isolants flexibles en chanvre, ouate de cellulose et en fibre de bois. L’option de l’isolation écologique en vrac est habituellement envisageable à travers sa pose rapide et peu chère.

Isolation des faux plafonds : quelques informations de sécurité 

Il faudra tout de suite vous mettre d’accord avec l’électricien qui établit le courant électrique dans votre faux plafond. En effet, cela est très important pour éviter tout risque d’incendie. Même si ce sont des LED qui émettent de la lumière,  et qu’à la base la chaleur que dégagent les LED n’est pas très forte, nous préconisons la mise en place de spot isolé dans un faux plafond. En effet, le risque d’incendie n’est pas impossible si vous ne faites pas attention à l'acheminement de l'électricité et la mise en place de spot isolé dans un faux plafond. Certes, les spots isolés sont un peu plus chers à l’achat sur le marché. Néanmoins, ils sont très performants avec des isolants naturels flexibles comme la fibre de bois ou n’importe quels autres matériaux écologiques.

Également, si vous avez des gaines de VMC, il est important de les isoler, pourquoi ? Car en hiver la condensation de la vapeur d’eau gèle dans les tuyaux en remontant. De ce fait, en été, avec l’effet de la condensation,  l’eau qui est gelé devient de l’eau à l’état liquide. L’eau liquide reste dans les tuyaux et elle pourrie avec le temps. Ce qui engendre des bactéries qui se développent. Un problème hygiénique qui peut être évité avec la pose de la ouate de coton recyclé en panneau flexible. La ouate de coton recyclé n’est pas très chère et en plus, elle dispose de très bonne capacité thermique (nous vous invitons à consulter directement la fiche produit du coton recyclé) pour établir une isolation dans votre habitation.

Également, si vous vous souhaitez en apprendre plus sur les endroits ou vous pouvez poser des isolants, lisez nos pages sur :

Toute l’équipe Alsabrico reste à votre disposition pour répondre à votre projet d’isolation. N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe qui se fera un plaisir à répondre à toutes vos questions. Bonne navigation sur le site Alsabrico.

Découvrez notre sélection de produits ci-dessous.

Plus d'informations

  • À partir de 30,16 €

    soit 4,30 € / m²

  • À partir de 65,33 €

    soit 6,70 € / m²

  • À partir de 64,35 €

    soit 6,60 € / m²

  • À partir de 26,93 €

    soit 13,20 € / m²

  • À partir de 64,80 €

    soit 7,50 € / m²

  • À partir de 28,80 €

    soit 6,40 € / m²

  • À partir de 57,52 €

    soit 5,90 € / m²

  • 22,03 €

    soit 10,80 € / m²

  • 34,90 €
  • À partir de 12,35 €

    soit 24,70 € / m²

  • À partir de 2,95 €

    soit 5,90 € / m²

  • À partir de 7,75 €

    soit 15,50 € / m²

  • À partir de 1,55 €

    soit 6,20 € / m²

  • À partir de 10,00 €

    soit 20,00 € / m²

  • À partir de 4,40 €

    soit 8,80 € / m²