La laine de bois : d’abord un choix écologique

Si laine de bois et laine de roche sont toutes deux issues de matériaux naturels, la laine de bois a un impact écologique moindre puisque sa fabrication sollicite très peu d’énergie. La laine de roche, en revanche, subit plusieurs traitements pour optimiser ses qualités d’isolant.

Laine de bois et laine de roche : de bons matériaux isolants

La conductivité thermique de la laine de roche (lambda 0.036 à 0.042) est similaire à celle de la laine de bois (0.038 à 0.042). Elles sont donc toutes les deux performantes dans la régulation thermique hiver comme été. L’isolant bois affiche notamment un déphasage thermique d’environ 10h. Au niveau acoustique, l’isolation laine de bois est performante (comme globalement toute isolation bois, telle que le liège). De la même façon, la laine de roche fait partie des meilleurs isolants acoustiques !

Comparatif laine de bois et laine de roche : que dire d’autre ?

- L’isolant laine de bois, comme la laine de roche, absorbent l’humidité mais supportent mal un contact prolongé avec de l’eau. Dans les 2 cas, la pose d’un frein vapeur est nécessaire. - La laine de roche est incombustible (classement A1). La laine de bois est sensible au feu, mais lorsqu’elle est traitée avec un produit ignifuge, elle devient difficilement inflammable. - Côté longévité, les panneaux laine de bois, de densité moyenne à élevée, ont l’avantage de ne pas se tasser dans le temps, contrairement à l’isolant laine de roche. C’est pourquoi un matériau comme la laine de bois Steico est idéal pour une isolation pérenne de vos planchers et murs.