Les moisissures à la maison, comment s’en débarrasser ?

Publié le : 10/09/2021 16:10:31
Catégories : Décorer , Peintures

Produits associés

Les moisissures à la maison, comment s’en débarrasser ?

La moisissure présente évidemment des inconvénients esthétiques, la moisissure non nettoyée qui se développe peuvent devenir un vrai danger pour la santé des occupants du lieu. Il existe des moyens de se prémunir de cette moisissure et de la traiter.  

Quels sont les risques et les maladies liées à la moisissure ?  

Les moisissures récentes, traitées rapidement ne présentent pas de gros risques pour la santé, en revanche, les moisissures qui ne sont pas enlevées peuvent présenter un réel risque pour la santé.  

En proliférant, les moisissures libèrent des spores, ce sont ces mycotoxines qui présentent un risque pour la santé. Les microparticules sont inhalées et peuvent causer des allergies, des toux chroniques voire même des infections pulmonaires. Les risques sont d’autant plus élevés chez les personnes âgées ou les enfants mais les irritations des voies respiratoires concernent également les adultes en bonne santé.  

Comment éviter les moisissures ?  

La moisissure est la conséquence d’une humidité trop importante à l’intérieur de vos pièces, le taux d’humidité ne devrait pas dépasser trop régulièrement les 60%. La première solution pour lutter contre l’humidité et surement la plus simple est l’aération. Une pièce aérée quotidiennement ou équipée d’une bonne ventilation est nettement moins sujette à l’apparition de moisissures.  

Les matériaux de construction ou de rénovation utilisés ont également un rôle à jouer, des matériaux naturels et respirants favorisent la circulation de l’air et l’évacuation de l’humidité. On peut ici citer les enduits décoratifs à la chaux, ou les isolants comme le liège ou le chanvre qui laissent le bâtiment respirer et participent à réguler l’humidité de votre intérieur.  

Comment enlever la moisissure ?   

La moisissure ne peut pas toujours être évitée, les tâches noires peu esthétiques peuvent apparaitre malgré tous vos efforts… Dans ce cas, il est fortement conseillé de nettoyer la zone dès l’apparition des moisissures. Plus cela est fait rapidement, moins la moisissure prolifère et plus les risques pour la santé sont faibles. Restez donc attentifs si vous savez que certaines de vos pièces sont à risques 

Pour nettoyer la moisissure, il existe des nettoyants respectant l’environnement et l’usager, il en existe deux sortes. Les nettoyants qui permettent d’éliminer la moisissure (nettoyant moisissure n°412 Auro) et les anti- moisissures qui permettent de se prémunir des champignons sur le long terme (anti-moisissure n°413 Auro). L’idéal pour traiter une zone sensible est d’utiliser les deux afin de nettoyer puis de traiter la surface.  

Une fois le mur ou le plafond bien sec, il est préférable de repeindre la surface afin de lui rendre son aspect initial. Il existe des peintures spécifiques, spécialement adaptées aux zones sensibles à la moisissure. La peinture anti-moisissure Auro n°327 par exemple est une peinture écologique sans solvant, antifongique et respirante qui s’applique de la même façon qu’une peinture naturelle traditionnelle.  

Une fois le mur (ou autre) nettoyé, la moisissure bloquée et le mur repeint avec une peinture adaptée vous devriez être tranquille, veillez tout de même à optimiser l’aération de la pièce afin de mettre toutes les chances de votre côté.  

Le salpêtre, l’autre problème lié à l’humidité

Fréquemment confondu avec de la moisissure, le salpêtre n’en est pas. La cause de son apparition est aussi l’humidité et plus particulièrement les remontées capillaires dans les murs. Le salpêtre n’est en revanche pas un champignon, c’est un corps chimique naturel qui se forme à partir des sels minéraux présents dans les eaux souterraines.  

Pour le différencier de la moisissure, la couleur est l’indice le plus fiable. Le salpêtre est blanc ou gris tandis que la moisissure sera noire ou brune.   

Le salpêtre présente moins de risques pour la santé que la moisissure, il contient des substances qui peuvent être nocives sur le long terme mais n’est pas dangereux lorsqu’il est inhalé.  

Peu dangereux pour l’homme il l’est en revanche pour les bâtiments atteints. Le salpêtre s’attaque aux matériaux en eux-mêmes, il décolle les enduits, les peintures et fragilise les murs. Il est très important de s’en débarrasser au plus vite car le salpêtre cause des dégâts avant même d’être visible. Pour l’éliminer la solution la plus simple et rapide est la brosse métallique puis l’application d’un enduit anti-salpêtre (Sanimur de Saint Astier par exemple) ou d’une peinture anti-humidité.  

En traitant uniquement la surface vous n’êtes pas à l’abri de voir réapparaitre du salpêtre au bout d’un certain temps. Il est nécessaire de traiter la cause du trop plein d’humidité dans vos murs, avec un drain ou des barrières d’étanchéité par exemple.  

Le vrai problème c’est l’humidité

L’humidité d’un logement ne doit pas être négligée, si elle peut être à l’origine du développement de moisissures elle peut également être néfaste d’elle-même. Pour pouvoir profiter d’un habitat sain sur le long terme il est donc capital de tout mettre en œuvre pour maintenir un taux d’humidité correct entre 40 et 60%. 

Ajouter un commentaire

Je m'abonne aux commentaires