Profitez de nos codes promotions, hors livraison, hors Misapor, Fermacell : ECO3 (3% dès 250€) - ECO5 (5% dès 500€) - ECO7 (7% dès 1000€)

Tout savoir sur l'enduit terre, du corps d’enduit à la finition.

Publié le : 05/12/2023 14:23:46
Catégories : Décorer

Produits associés

Tout savoir sur l'enduit terre, du corps d’enduit à la finition.

Qu’est-ce qu’un enduit terre ? 

Un enduit terre, également appelé enduit en terre crue ou enduit d'argile, est un revêtement de surface composé principalement d'argile mélangée à d'autres matériaux naturels tels que du sable, de la paille, de la chaux ou des pigments naturels. Ce type d'enduit est souvent utilisé dans la construction écologique et durable en raison de ses propriétés naturelles et de son faible impact environnemental.

L’aspect écologique n’est pas l’unique avantage qu’offre un enduit terre, d’autres caractéristiques de ce type d’enduit peuvent convaincre de les utiliser dans sa maison.

 

Quels sont les principaux atouts de l’enduits terre ?

Le premier avantage à choisir un enduit terre pour les murs de sa maison est le prix de cet enduit, qu’il soit fait maison ou acheté prêt à l’emploi il est généralement moins cher que d’autres enduits écologiques. Le prix du sac d’enduit terre en lui-même n’est pas le seul facteur qui le rend accessible financièrement, en effet les enduits terre sont dans la plupart des cas considérés comme des enduits monocouches. Un enduit monocouche est capable de remplir le rôle de corps d’enduit et de finition en même temps, il n’est donc pas nécessaire d’acheter de produits supplémentaires.

Un fois le prix de l’enduit terre apprécié, vient probablement la plus grosse qualité de ces enduits ; le confort de travail. Avec un enduit terre, aucune contrainte de temps n’est imposée. Une fois l’enduit gâché il est utilisable sans limite, même si le mélange sèche il suffit de rajouter une quantité d’eau pour qu’il puisse à nouveau être utilisé. C’est capacité permet également aux enduits terre de pouvoir être repris à l’infini, même des mois après son application, une taloche éponge vous permettra de corriger un défaut ou de reboucher un trou. La mise en œuvre s’avère particulièrement accessible et il n’est pas obligatoire de finir une surface en une application sous peine de voir la jonction comme avec les enduits à la chaux par exemple. Si la pose est accessible, il n'en reste pas moins possible de rater son enduit. Afin d'éviter d'en arriver là n'hésitez pas à consulter un expert, ou lisez au moins ces quelques conseils sur l'enduit à ne surtout pas suivre. 

Concernant les finitions d’un enduit terre, les options sont variées. Tout d’abord rien ne vous oblige à appliquer une finition, les enduits terre peuvent très bien être laissés bruts, ils apportent un aspect naturel et authentique à votre intérieur. Il est possible de réaliser une finition spécifique directement sur l’enduit, évidement il est possible de réaliser une finition classique lissée, grattée ou talochée de telle ou telle manière. Vous pouvez également être plus créatif et laisser libre court à votre imagination, empreintes de feuilles, de coquillages ou réalisation de « sculptures » dans l’enduit, tout est envisageable. 

Enfin, l’enduit terre apporte des propriétés liées au confort et aux performances de votre maison. Il est très intéressant en ce qui concerne l’absorption phonique et permet d’améliorer significativement l’acoustique d’une pièce. Appliqué dans une épaisseur suffisante, jusqu’à 1,5cm lorsqu’il contient de la paille, il apporte une correction thermique appréciable. L’enduit terre est aussi fréquemment utilisé dans la réalisation de murs chauffants où il est très apprécié notamment pour sa capacité à résister aux variations de températures.

C’est aussi et surtout un excellent régulateur d’humidité, appliqué dans une salle de bain sans fenêtre par exemple, il va absorber la condensation pour la relâcher progressivement et ainsi lutter efficacement contre de potentiels problèmes de moisissures. Si les enduits terre conviennent parfaitement à une application dans des pièces humides, ils ne doivent toutefois pas être en contact direct et prolongé avec de l’eau, c’est pourquoi ils conviennent uniquement pour une application à l’intérieur et ne peuvent par exemple pas être utilisés dans une cabine de douche.

 

Principales différences entre l’enduit terre et l’enduit chaux :

Les enduits terre ou à l’argile et les enduits à la chaux sont deux enduits d’origine naturelle utilisés dans le bâtiment. S’ils sont semblables en de nombreux points voici tout de même quelques points pour les différencier. 

Évidemment les compositions des deux enduits seront différentes, le processus de séchage également. Si aucune réaction chimique n’est à signaler au niveau de l’enduit à l’argile qui va sécher simplement par l’évaporation de l’eau, l’enduit à la chaux subit lui une réaction chimique appelée carbonatation. Cette réaction chimique va apporter une dureté à la chaux que l’on ne retrouvera pas sur l’argile, les enduits à la chaux possèdent donc une meilleure résistance mécanique et de ce fait une durabilité plus élevée. Les enduits terre pourront en revanche être repris à l’infini ce qui permet également une durabilité très élevée.

Tous deux enduits respirants, l’enduit terre se démarque en étant bien meilleur dans la régulation de l’humidité. L’enduit à la chaux peut en contrepartie plus facilement être mis en œuvre à l’extérieur. 

Le choix entre ces deux types d’enduits naturels se fera donc en fonctions des besoins et des préférences esthétiques de chacun. Pour ceux qui ne parviennent pas à se décider, sachez que ces deux produits sont entièrement compatibles, une finition à la chaux peut sans problème être appliquée sur un corps d’enduit terre et inversement.

  

Un enduit terre à la terre ?

Il existe aujourd’hui sur le marché de nombreux enduits terre, enduits à l’argile prêt à l’emploi. Plus simples à mettre en œuvre et moins risqués, ils sont à privilégier si vous n’avez pas trop d’expérience et que vous craignez de commettre des erreurs. Lorsque le prix est un critère principal il peut être envisagé de fabriquer son enduit terre soi-même. 

Mais alors, est-il possible d’utiliser la terre de votre jardin pour réaliser un enduit terre ? La réponse est oui, mais pas toujours. Toutes les terres ne conviennent pas, il n’est par exemple pas possible d’utiliser de la terre végétale, cette terre très foncée que l’on retrouve en surface est très organique et convient bien mieux pour votre potager que pour les murs de votre maison.

En fonction de la zone géographique, la géologie est différente et la terre peut être plus ou moins argileuse. Il est communément admis qu’une terre doit contenir au minimum 10% d’argile pour pouvoir être utilisée dans un enduit. Deux tests très simples permettent de déterminer la teneur en argile d’une terre, le test du boudin et le test du bocal.

Le test du boudin consiste à réaliser un boudin de terre entre vos paumes, si vous parvenez à en réaliser un de moins de 5mm et à le tordre sans le casser, alors votre terre est argileuse.

Le test du bocal a pour objectif de définir un peu plus précisément la composition de votre sol, il est également très simple. Dans un premier temps, mettre deux verres du sol à tester dans un bocal transparent de plus ou moins un litre de contenance. Remplir ensuite entièrement le bocal d’eau avant de mélanger le tout en secouant le bocal de manière vigoureuse. Le mélange devra ensuite reposer pendant 24h au minimum. La matière va alors se déposer sous formes de strates, du fond vers la surface on aura ; le sable, le limon puis l’argile. En mesurant l’épaisseur de la couche de chaque élément et avec un calcul simple (ex : épaisseur d’argile x 100 / épaisseur totale) on obtient une estimation relativement précise de la composition de notre sol en pourcentage. Plus ce dernier s’avère argileux plus il convient à une utilisation comme enduit. 

Enfin avant d’appliquer une terre sur un mur il convient de réaliser un dernier test directement sur le support. Appliquer l’enduit sur une petite surface vous permet notamment de constater et de quantifier le retrait de votre terre lors du séchage.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Je m'abonne aux commentaires